Opération de sécurisation : l’armée désamorce un engin explosif dans le Séno

Dans le point de situation hebdomadaire du 18 au 24 janvier 2021, l’armée indique que dans le cadre de ses opérations de sécurisation qu’elle a mené onze (11) opérations aériennes, (appui aérien, suivi de convoi, transport et fret), 47 opérations de sécurisation de marchés et lieux de culte et 315 patrouilles et escortes. A cet effet, elle précise que du 18 au 24 janvier 2021 ses unités du bataillon G5 Sahel ont poursuivi leur participation aux deux opérations conjointes dans le cadre de la sécurisation de la bande frontalière entre le Mali, le Niger et le Burki­na. Ces opérations, «Danse sur la fourmilière» et «Eclipse», regroupent les unités militaires des trois pays avec l’appui de la Force Barkhane. Et le 19 janvier 2021 une unité du groupement de forces a découvert un engin explosif improvisé lors de sa progression sur un axe dans la province du Séno. L’engin a pu être neutralisé par l’équipe de démi­nage du Génie Militaire.

Un élément du Génie Militaire lors de l’opération de neutralisation de l’engin explosif improvisé

L’Armée nationale conduit également des activités de soutien au développement au profit des structures de l’Etat, de structures privées, ainsi que des activités au profit des populations. Sur ce point elle aide à la réinstallation de personnes déplacées internes dans certaines localités et  escorte de ravitaillement au profit de structures privées dans la région de l’Est.

Ousmane TRAORE

Direction de la Communication et des Relations Publiques des Armées

 

Fermer le menu
venenatis amet, consectetur ut facilisis eget lectus ut Praesent neque. mattis odio