Paysage médiatique burkinabè : Une nouvelle chaîne pour impacter le développement

Le paysage médiatique burkinabè vient de s’élargir avec Wendlarima. La  nouvelle chaîne de télévision dont le lancement officiel est intervenu, le mardi 23 février 2021 dans ses locaux sis à Tanghin. Elle émet sur la fréquence 57 du  canal strong, sur youtube et sur Facebook.

Les médias peuvent développer un pays si le contenu diffusé aide au développement des personnes

Tout est fin prêt sur le plan technique et Wendlarima TV peut démarrer la diffusion de ses émissions de son programme. Un programme  qui, selon le premier responsable de la chaîne, promet d’être alléchant et attractif pour les différentes couches de la société burkinabè. Pour Wendlarima Hermann Sawadogo, responsable de la chaîne, Wendlarima n’évolue  pas dans le classique. « Le monde est fatigué des informations de la politique et de la guerre. La population s’intéresse aux nouvelles qui peuvent lui permettre de réussir dans la vie et qui donnent de l’espoir », dit-il. Pour  cela, selon le promoteur, la chaîne met l’accent sur des cours de développement personnel, des émissions sur la formation théorique et pratique sur l’auto-emploie. « Notre chaîne donne toutes les possibilités de formation. Les Burkinabè non plus besoin d’aller payer chère pour une quelconque formation. Nous n’avons pas oublié le côté spirituel. Nous donnons des émissions de délivrance et de prière », a-t-il indiqué. Selon lui, l’innovation majeure de la chaîne est le journal parlé en anglais tous les jours. « Nous sommes la première chaîne télé qui le fait. Nous faisons  aussi la promotion de nos langues locales à travers le journal diffusé tous les jours et  par  d’autres émissions en mooré, dioula, fulfudé et gourmatché », a-t-il ajouté. La chaîne ne se trouve pas sur le bouquet TNT. « Nous n’émettons que sur le bouquet satellite. Notre chaîne est internationale. Nous avons acquis  notre fréquence en Angleterre », a-t-il précisé.

Odom YANOGO/ stagiaire

Fermer le menu
Donec luctus sem, venenatis, mattis leo. id, ante. Donec id eleifend