Pédagogie et techniques de participation citoyenne : le PNUD au secours des jeunes, des femmes et des OSC des Cascades

Une session de formation de 50 femmes et jeunes, des leaders d’OSC sur la pédagogie et les techniques de participation citoyenne se tient à Banfora du 24 au 26 juin 2021. L’initiative est du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

Le principal objectif de la formation est d’outiller les leaders d’OSC, les jeunes et les femmes sur la pédagogie et les techniques de participation citoyenne en vue de leur permettre de former à leur tour les femmes et les jeunes de leurs collectivités territoriales.

Vue des participants

Cet atelier permet également aux participants de comprendre d’avantage la participation citoyenne et ses enjeux ; les familiariser avec les différents niveaux de la participation citoyenne ; les familiariser avec les étapes et le processus de la démarche participative ; s’approprier des éléments clés des dispositifs de la participation citoyenne et enfin d’acquérir et pratiquer des outils essentiels de formation des formateurs ou de sensibilisation sur la participation citoyenne.

Madame Leatitia DUSHIMIRIMANA, représentante du Chef du sous-bureau de Bureau Intégré de Bobo du PNUD

La représentante du Chef du sous-bureau de Bureau Intégré de Bobo du PNUD Madame Laetitia DUSHIMIRIMANA a, dans son mot d’ouverture, remercié les participants pour leur présence effective. Pour elle, « malgré une politique nationale favorable à la participation politique des femmes et une législation soutenant l’amélioration de leur représentativité politique, et en dépit du dynamisme du mouvement associatif des femmes, celles-ci demeurent exclues des mécanismes décisionnels à tous les niveaux de la gestion des affaires locales de leurs collectivités ». Aussi, ajoute-t-elle, « elles ont un accès restreint aux services et aux ressources ».

Sibiri Alex Sanou, représentant le Directeur régional de la femme, de la solidarité nationale et de l’action humanitaire des Cascades a, au nom du DR, témoigné toute sa satisfaction et ses encouragements au PNUD pour cette initiative qui permettra aux leaders d’OSC des jeunes et des femmes d’être des relais dans leurs collectivités. Durant les trois jours, les participants vont examiner en profondeur les termes de référence. Lesquels participants apprécient cette session de formation à sa juste valeur à l’image d’Abdul Aziz Badiel du bureau provincial de la jeunesse de la Comoé.

Il exhorte le PNUD à faire les formations de façon continuelle pour bien outiller les jeunes qui sont le socle du développement. Environ 250 jeunes et femmes, des leaders d’OSC seront formés dans trois régions du pays à savoir : les Hauts Bassins, les Cascades et le Sud-Ouest.

Besseri Frédéric OUATTARA/Banfora

Fermer le menu
Lorem at neque. luctus suscipit non mattis nunc Curabitur tristique fringilla