Pluies d’août-septembre : Elles ne sont pas toujours bienfaisantes !

Chaque année, la période d’août à septembre est généralement marquée par une pluviométrie élevée et irrégulière. C’est un moment durant lequel, homme comme femme, chacun s’attend à de fortes pluies imprévues. L’année en cours n’est pas différente.

La dégradation ds routes occasionnée par les ruissellements par manque de caniveaux

Même si ces pluies sont aussi importantes pour le bon développement des cultures agricoles, elles détruisent par moment ces mêmes cultures. Elles rendent impraticables certaines voies et certains lieux inaccessibles. Elles sont à l’origine d’inondations dans certaines localités. Elles créent d’énormes dégâts matériels et  humains. C’est l’exemple de la pluie matinale d’hier, mardi 25 août 2020 à Bobo-Dioulasso, qui a été abondante et a duré des heures. Pendant ce temps, les quartiers étaient pratiquement sans monde et la circulation vide et fluide. Les populations étaient enfermées et empêchées par la pluie chez elles. Et le calvaire d’après pluie qui s’annonçait, rendait la circulation difficile et presque impossible pour ceux qui s’étaient forcés à sortir, car l’eau avait pris certaines voies en otage. On remarque qu’à chaque année, à la même période de l’année, les mêmes causes produisent les mêmes effets. Pour cela, il revient à la population de prendre les précautions nécessaires. Il faut éviter de circuler sous la pluie, car cela pourrait créer des accidents. Et si possible rester à la maison pour réduire au maximum les risques.

Serge Paulin SANOU/Stagiaire

Fermer le menu
mi, vulputate, luctus quis, ultricies ut