Police Nationale/Bobo : 4360 boîtes de lait périmé saisies, 04 personnes appréhendées

Le Commissaire central de police de Bobo-Dioulasso, Karim Dao, a présenté hier mercredi 5 mai à la presse une importante saisie de produits de consommation périmés et destinés au marché bobolais.

Sont concernés au total 8400 boîtes de lait concentré de marque ”Soleil” de fabrication tunisienne. 4360 boites ayant été saisies, il reste 4040 boites qui sont déjà sur le marché. Le commissaire central de police de Bobo-Dioulasso appelle la population à la vigilance.

La brigade de recherche de la police nationale de Bobo-Dioulasso a été alertée par rapport à un transport suspect de cartons de sucre au contenu douteux. Après investigations, il s’est avéré que lesdits cartons contenaient en fait des boites de lait concentré de marque ”Soleil”, toutes hors délais de consommation.

Un tricycle les transportait au domicile d’une dame qui a reconnu en être la propriétaire. Elle explique les avoir achetées à une autre dame logeant au secteur 21 de Bobo-Dioulasso. C’est au domicile de cette dernière que le gros lot de ces produits périmés depuis un mois, sera découvert par la police. Des milliers de boites de laits contenues dans des sacs.

Le commissaire central de police de
Bobo, Karim DAO

Ces produits laitiers étaient reconditionnés sur place, pendant que deux jeunes se chargeaient d’effacer les dates de péremption imprimées sur les boites, pour y coller des étiquettes avec de fausses dates pour permettre d’écouler les produits sur le marché. Les intéressés ont tous été interpellés. ” Tous ceux qui étaient dans le circuit ont été appréhendés”, rassure le Commissaire central de police de Bobo-Dioulasso, le Commissaire principal de police Karim Dao.

Il est demandé à la population de faire attention à la consommation de ces produis laitiers, surtout en cette période de carême pendant laquelle la consommation desdits produits est en hausse. ” Il faut d’abord s’assurer que ces produits sont de bonne qualité, et surtout en vérifier la date de péremption”, insiste le commissaire Dao. Dans les normes, c’est généralement au bas de la boîte que se trouve imprimée la date de péremption et non sur des étiquettes collées sur ces boites. Au total 4360 boites de laits ont été saisies dans 182 cartons de sucre.

A l’heure de cette saisie, 4040 boites des mêmes produits déjà périmés avaient déjà été écoulées sur le marché. Le commissaire Dao interpelle la population à ce sujet. ” Je demande à tous ceux qui ont pu acheter ces produits très dangereux de ne pas les consommer. C’est la première des choses. Secundo, qu’ils nous les apportent pour que nous puissions les remettre aux structures compétentes pour procéder à leur destruction.

Il est indiqué sur ces boites que leur date de péremption coure jusqu’en juillet 2021, ce qui est archi-faux. Car ces produits sont déjà périmés, leur date de péremption a expiré depuis avril dernier. Les auteurs de cet acte ont déjà été appréhendés par la police et le procureur saisi pour les suites judiciaires à y donner », dit-il.

Sibiri SANOU

Fermer le menu
elementum ut diam libero Lorem consectetur ante. ipsum lectus amet, id, facilisis