Porc: « une viande très prisée »

La viande de porc connait une forte commercialisation et une forte consommation à Bobo-Dioulasso. Malgré la hausse du prix de la viande de porc, elle connait toujours une forte demande

La viande de porc, de consommation courante dans de nombreux pays, fait l’objet de nombreuses préparations et spécialités culinaires. La viande de porc peut être préparée et consommée de différentes façons : salée, fumée, rôtie, séchée, grillée, sautée, cuite à la vapeur, frite à la poêle, braisée, etc. Mais depuis un certain temps, le prix du porc a augmenté à Bobo-Dioulasso. Ce qui fait que le prix des morceaux de viande a également pris un coup. Raison pour laquelle nous sommes allés à la rencontre d’un vendeur de porc. Selon Benoît Sanou, vendeur de viande crue et de porc au four au secteur 9, quartier Accart ville, « je vends la viande de porc depuis, donc depuis 20 ans. Le prix du porc a effectivement augmenté. Cela est dû à leur alimentation. Pour élever des porcs, il faut beaucoup d’investissements surtout pour les engraisser. Puisse que le porc se vend au poids, plus le porc pèse lourd plus il est cher. C’est normal que ça augmente, parce que la vie même est devenue chère. J’achète mes porcs souvent à 100 mille, 200 mille parfois 50 mille FCFA. Je viens revendre en faisant du porc au four et en vendant la viande crue également. Avant on pouvait avoir le morceau de viande à 500 FCFA, parfois même moins que ça. Mais maintenant il faut 1000 FCFA pour avoir un petit morceau. Malgré ça, il y a toujours des clients et souvent ça ne suffit même pas. J’arrive à avoir du bénéfice, donc je ne me plein pas ». La viande de porc est une excellente source de protéine, qui est bien pour la santé mais qu’il faut consommer avec modération et laisser bien cuire.

Stéphanie Pingueda YAMEOGO /stagiaire

Fermer le menu
libero dictum mattis consectetur sit adipiscing vulputate, Curabitur