Présidentielle 2020 : A Rood-Wooko, Monique convainc ses sœurs

L’unique candidate à l’élection présidentielle du 22 novembre prochain, Yéli Monique Kam surnommée «La Yénéga de l’éducation» a entamé les activités fars de sa campagne électorale le 05 novembre 2020 à Ouagadougou. C’est le grand marché Rood-Wooko de ladite ville qui a vu le lancement de cette campagne qui se veut celle de proximité.

La Yénéga de l’éducation, demande ses sœurs de la voter pour un vrai changement

Accompagnée de quelques militants, la candidate du Mouvement pour la refondation du Burkina Faso (MRB), Yéli Monique Kam a rendu visite aux commerçants du marché Rood-Wooko de Ouagadougou. Cette visite rentre dans le cadre de la campagne électorale qui a débuté depuis le 31 octobre dernier. La candidate du MRB qui dit privilégier une campagne de porte-à-porte a invité les commerçants surtout ses sœurs à la voter pour un vrai changement au Burkina Faso. Car selon elle, les hommes ont échoué, il faut alors essayer les femmes. Au cours de cette sortie, Yéli Monique Kam a promis emplois, santé et éducation pour tous, aux commerçantes et commerçants, des points clés de son programme de société. Rassurant qu’elle est le profil idéal pour transformer le pays des Hommes intègres, la candidate annonce entre autres, la création d’un institut polytechnique par province, d’un centre de métiers par commune et d’une université par région si toutefois elle est élue présidente du Faso. «Pour créer des emplois, je doterai chaque région du pays d’une usine afin de transformer les potentialités agro-sylvo-pastorales du pays» a-t-elle laissé entendre.

Aïcha TRAORE

Fermer le menu
Sed facilisis sed Aenean Aliquam dictum quis venenatis, sem, pulvinar