Production de jus de fruits : AFRIDIA INDUSTRIES met MALIA sur le marché

AFRIDIA INDUSTRIES, une unité agro-industrielle installée à Bobo-Dioulasso plus précisément à Logofourousso, a procédé vendredi 17 décembre 2021 au port sec, au lancement de sa marque de jus de fruits MALIA. C’était au cours d’un déjeuner de presse.

L’offre de jus de fruits et de boissons de qualité à partir des matières premières locales du Burkina, demeure limitée en dépit d’une demande sans cesse croissante. C’est pour répondre à ce déficit d’offre que l’unité agro-industrielle AFRIDIA INDUSTRIES a été créée. La société est spécialisée dans la production et la commercialisation de boissons non alcoolisées, de mangues fraiches en purée et concentrées de mangues d’une capacité de 5 tonnes/ heure, de nectar et jus de fruits en carton Elopack d’une capacité de 6000 litres/ heure et de jus et nectars en Doypack d’une capacité de 6000 unités / heure. Pour cela la société dispose de cinq lignes de production à la pointe de la technologie de l’industrie agroalimentaire, construites sur un site de 7 hectares. Selon le Directeur Général de AFRIDIA INDUSTRIES Abdoul Aziz NASSA, le capital d’investissement est estimé à plus de 15 milliards de F.CFA et la société veut se positionner comme une référence dans le domaine de la brasserie et en termes de pourvoyeur d’emplois. A terme, la production du jus de fruits MALIA va générer 239 emplois directs et 5000 indirects. En entendant, l’unité agro-industrielle emploi 152 personnes pour sa première année d’exploitation et tourne en plein régime.

Des installations de pointe pour des produits de qualité

Ce déjeuner de presse a été suivi d’une visite de la société. Elle a été guidée par Sylvain Coulibaly, Directeur technique de AFRIDIA INDUSTRIES. A cette occasion, les hommes de medias ont pu découvrir les installations de l’unité agro-industrielle, ces différentes lignes de production et le processus de production du jus de fruits MALIA. Cinq gammes de saveurs y sont produites en Elopack de 1 litre et 0,5 litre. Il s’agit du jus d’orange, le cocktail de mangue- ananas passion, le cocktail de mangues- banane, le nectar de mangue-orange et le nectar de mangue. Ces jus sont déjà disponibles sur le marché au prix de 1100 F.CFA pour l’Elopack de 1 litre, 600 F.CFA pour 0,5 litre et le carton de 6 à 5500 F.CFA. A l’orée des fêtes de fin d’année, le Directeur Général de AFRIDIA INDUSTRIES, Abdoul Aziz NASSA a saisi cette opportunité pour inviter les populations à consommer les produits locaux en se procurant les produits MALIA.
Être une référence dans le domaine de la brasserie en Afrique
Les préoccupations des hommes de medias lors de ce déjeuner ont notamment porté sur la disponibilité de la matière première et la concurrence déloyale dont sont victimes nombre d’entreprises intervenant dans le domaine de l’agro-alimentaire. Répondant à la première question, le Directeur Général Abdoul Aziz NASSA de AFRIDIA INDUSTRIES a tenu à rassurer les consommateurs. Selon lui, la société entretient de bons rapports avec les producteurs de mangues sur le terrain dans ce sens. Mieux, il a précisé que le besoin de la société en 2022 en termes de collecte de mangues est de l’ordre de 17 tonnes. Un besoin largement inférieur à la production locale qui dépasse les 200 mille tonnes l’an. «AFRIDIA INDUSTRIES est une entreprise moderne qui s’est fixée pour ambition d’améliorer et de diversifier l’offre qui est faite au consommateur, à travers des produits de grande qualité issus de la transformation de l’agriculture locale. Aussi, elle aspire être une référence au Burkina et en Afrique à travers sa politique sociétale et environnementale. Pour atteindre son objectif, elle a inscrit la rigueur et la quête de l’excellence comme leitmotivs dans ses actions », a en outre déclaré le Directeur Général de AFRIDIA INDUSTRIES.

Ousmane TRAORE

Fermer le menu
in ipsum elit. quis, justo Nullam Aliquam ante. fringilla