Projet de résilience et compétitivité agricole : Du matériel roulant à ses structures partenaires

En vue d’une agriculture durable et compétitive générant de la croissance économique, le gouvernement burkinabè et la Banque mondiale ont crée le Projet de résilience et compétitivité agricole (PReCA). Pour faciliter la mobilité sur le terrain à ses partenaires, le projet leur a apporté du matériel roulant. La cérémonie de remise a eu lieu le 21 janvier 2021 à Ouagadougou.

Remise symbolique des clés des véhicules

Ce sont au total  9 directions centrales des ministères en charge de l’Agriculture, de l’Économie et des Finances, des Infrastructures et 4 directions régionales de l’Agriculture qui ont bénéficié de cet appui pour aider à atteindre les objectifs assignées au projet.  Composé de véhicules dont 5 Prado Toyota, 30 Hilux Pick Up, 10 Berlines et de 50 motos, ces matériels visent à assurer le conseil agricole et le suivi de proximité des activités de terrain. Le PReCA est un projet qui s’étale sur six ans (2020-2025) avec pour objectif de renforcer les agropoles afin de transformer structurellement l’agriculture burkinabè pour pouvoir atteindre la sécurité alimentaire et nutritionnelle et créer des emplois d’ici 2025. D’un coût global de 122,406 milliards de FCFA, il est financé par la Banque mondiale et le gouvernement burkinabè avec une contribution des bénéficiaires. Il doit travailler dans le cadre des aménagements agricoles par la maitrise totale de l’eau. Selon le ministre de l’Agriculture, des Aménagements hydro-agricoles et de la Mécanisation, Salifou Ouédraogo, le PReCA est un grand programme qui cible 4 régions : les Hauts bassins, les Cascades, la Boucle du Mouhoun et le Nord. Mais également, il va intervenir sur tout le territoire à travers les micros programmes et à travers la réalisation des unités de conservation. A travers ce projet, c’est entre autres 5000 hectares de terre qui seront aménagés et beaucoup d’infrastructures de stockage et de conserverie seront réalisées. En plus de cela, près de 2500 sous-projets seront réalisés à travers tout le pays de même que la réalisation de 344 km de pistes rurales. Cette cérémonie de remise a eu lieu en présence du représentant de la Représentante de la Banque mondiale au Burkina Faso, Ernest Ruzindaza, économiste principale agricole à la Banque mondiale Burkina Faso.

Aïcha TRAORE

Fermer le menu
commodo mattis massa sed luctus vulputate, fringilla ultricies dapibus mi,