Projet Gombèlè : Une initiative d’envergure en faveur des albinos

A l’initiative de l’ADIPA (Association Burkinabé pour l’Inclusion des Personnes Albinos) et de l’ONG CBM (Christoffel Blindenmission), les projets Gombèlè 1 et 2 visent à contribuer à la qualité de vie des personnes handicapés dont celles atteintes d’albinisme. Le lancement de sa deuxième phase a eu lieu ce mardi 24 mars 2021 à Bobo-Dioulasso.

Le Haut-commissaire de la province du Houet a lancé le projet Gombèlè 2

Comme le fait remarquer le Haut-commissaire de la province du Houet qui a présidé la cérémonie de lancement, c’est la première initiative d’envergure qui vise particulièrement les personnes atteintes d’albinisme dans les provinces du Houet et de la Comoé. Se basant sur la Convention relative aux droits des personnes handicapées (CDPH), le projet Gombèlè mobilise 261,998 millions F CFA grâce au partenariat technique et financier de l’ONG Suisse CBM.

Brahima Fabéré Sanon, président de l’ADIPA

Le projet devrait pouvoir toucher mille deux cents soixante dix-neuf (1279) personnes atteintes d’albinisme dans les deux provinces et plus de 25 mille personnes handicapées dans les régions des Hauts-Bassins et des Cascades. Cela aidera à accroitre l’inclusion sociale de ces personnes cibles bénéficiaires aux plans économique et éducatif, et renforcer l’accès des personnes atteintes d’albinisme à des soins oculaires et dermatologiques complets dans le Houet et la comoé. La première étape du projet (Gombèlè 1) a consité en trois études conduites par des personnes-ressources de la santé, de l’éducation et un spécialiste de la performance sociale assistées par des enquêteurs qui sont en majorité des personnes handicapées et atteintes d’albinisme, précise Fabéré Sanon, président de l’ADIPA. La deuxième phase lancée ce mardi, et dénommée Gombèlè 2, durera trois ans. Elle « privilégie une approche holistique et inclusive, à travers un paquet d’actions prioritaires».

Sibiri SANOU

Fermer le menu
ut quis et, venenatis neque. suscipit Curabitur massa