Ramassage d’ordures par la commune : Des riverains du marché de fruits et légumes se réjouissent

La commune de Bobo-Dioulasso a procédé à une séance de ramassage d’ordures, ce jeudi 22 juin 2023 tout près du marché de fruits et légumes. Objectif : mieux assainir le marché en le débarrassant de ses tas d’ordures.

Le marché de fruits et légumes, qui est l’un des marchés les plus hantés, s’est vu être débarrassé de ses ordures, ce matin du jeudi 22 juin. Cette opération de ramassage des ordures dudit marché, a été menée par la commune. Sur les lieux, étaient présents des camions-bennes et un Caterpillar. Le Caterpillar avait pour fonction de charger les camions-bennes, qui transportaient les ordures à une destination que nous ignorons. Les vendeurs et les clients du marché ont apprécié positivement le ramassage des ordures par la commune. Car cela permet de rendre le marché plus propre et de donner une bonne image du marché. Face à cette action, certains riverains du marché, n’ont pas manqué d’exprimer leur sentiment de joie. C’est le cas de Alassane Konaté qui nous fait part de ses émotions. « Le ramassage des déchets du marché m’a beaucoup plu. Parce que si on dit que c’est un endroit de vente de nourritures et qu’on se retrouve dans les saletés, ce n’est pas intéressant », a-t-il déclaré. En poursuivant plus loin, Alassane a lancé un appel en souhaitant que le ramassage de ces ordures se répète.  « Si les déchets s’entassent et qu’il pleuve, nous nous retrouvons dans des soucis de respiration. Car ces ordures battues par la pluie, dégagent par la suite des odeurs nauséabondes qui mettent à mal nos conditions hygiéniques. Pour cela, je souhaite qu’ils fassent des efforts de ramasser les ordures chaque soir, si cela est possible », nous laisse-t-il entendre. Même son de cloche chez Minata Sanogo, vendeuse de céréales près dudit marché. « Quand les déchets du marché restent entassés pendant longtemps, ils se décomposent et dégagent une mauvaise odeur. Nous leur demandons de venir évacuer les ordures le plus fréquemment pour nous éviter ces types de situations », souhaite-t-elle.

Rufin Allakagni Oula BARO/Stagiaire

Fermer le menu
in et, velit, elementum Curabitur accumsan mi, risus porta. felis risus.