Réconciliation nationale : Le MDVE déjà prêt pour entamer les actions

Le Mouvement national pour la démocratie et le vivre-ensemble (MDVE) a officiellement lancé ses activités le 22 décembre 2020 à Ouagadougou. C’était en présence d’autorités coutumières et du coordonnateur de la région du Centre, Souleymane Zongo.

Photo de famille avec les autorités coutumières

Pour le président du Mouvement national pour la démocratie et le vivre-ensemble (MDVE), Ousseini Faisal Nanéma, « nous avons voulu lancer nos activités aujourd’hui pour signaler à la population que nous allons commencer à travailler. Qu’il n’y a pas de repos dans le cadre du vivre-ensemble, dans la paix et dans le retour des anciens chefs d’État. Nous nous engageons dès maintenant  à commencer les actions ». Ces activités sont entre autres, l’inauguration du siège national du mouvement, des visites aux autorités coutumières et religieuses, et l’inauguration de l’école de formation politique du mouvement. Le MDVE ambitionne faire une tournée dans les 13 régions et procéder au nettoyage des résidences des présidents Blaise Compaoré et Yacouba Isaac Zida. Pour rendre hommage à Minata Guelwaré, Co fondatrice de l’association et perpétuer sa mémoire et sa lutte, le MDVE a institué un prix en son nom. Le prix « Minata Guelwaré » a trois catégories. La 1ère catégorie va récompenser une fille qui se serait engagée dans la démocratie et la paix. Le prix de la 2ème catégorie sera décerné à une journaliste qui fait la promotion de la paix, de la démocratie, et qui encourage les jeunes filles à s’engager sur cette voie. Une femme dans le domaine de la société civile ou la politique sera encouragée à travers la 3ème catégorie. « Ce prix sera décerné chaque 3 octobre  date du décès de Minata. La valeur des deux premiers prix, un trophée, une attestation et la somme de 1 millions de FCFA, pour le troisième, une attestation et un trophée », a informé le président de l’association. Cette cérémonie de lancement des activités fut une occasion pour le MDVE de féliciter le Président Roch Marc Christian Kaboré pour sa réélection à la magistrature suprême et lui demander de respecter sa promesse de faire revenir les anciens chefs d’Etat les Présidents Blaise Compaoré et Yacouba Isaac Zida dans la dignité et le respect de leur rang d’anciens chefs d’Etat au premier semestre de 2021.

Aïcha TRAORE

Fermer le menu
venenatis, massa dolor. et, vel, mi, libero. vulputate, at Sed quis,