Réconciliation nationale : Les présidents du HCRUN et du HCDS chez le Premier ministre

Le Premier ministre, Christophe Joseph Mari Dabiré a reçu respectivement le 12 janvier 2021 le président du Haut conseil pour la réconciliation et l’unité nationale (HCRUN), Bazomboué Léandre Bassolé et celui du Haut conseil du dialogue social (HCDS), Pr Domba Jean Marc Palm. Les échanges ont tournés entre autres autour des grandes orientations de l’action gouvernementale notamment en ce qui concerne les missions de ces deux institutions.

Léandre Bassolé : « Nous sommes la 1ère institution à être reçue par le Premier ministre après la formation de son gouvernement »

À sa sortie d’audience, le président du Haut conseil pour la réconciliation et l’unité nationale (HCRUN), Léandre Bassolé a confié que les échanges avec le chef du gouvernement, ont porté sur les missions de son institution en rapport avec les scrutins de novembre 2020, de la formation d’un nouveau gouvernement et les actes posés par le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré en faveur de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale. Le président du HCRUN dit également féliciter la création d’un ministère d’État chargé spécifiquement de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale.  Car dit-il « cela montre l’attachement du chef de l’État à la réconciliation nationale. Mon institution est également rattachée à la présidence du Faso, donc nous sommes des institutions appelées à travailler ensemble et à  voir dans quelle mesure nos missions peuvent se compléter ». Léandre Bassolé a également annoncé que « le Premier ministre nous a  informé sur la vision et les raisons qui ont poussé le Président du Faso à procéder à la création de ce ministère et à porter son choix sur celui que vous connaissez pour la conduire ». À la question de savoir si ce nouveau ministère ne va pas mettre fin aux missions du HCRUN, Léandre Bassolé a explique. « Le HCRUN a été créé par une loi, ce n’est pas une institution pérenne».

 

Selon Pr Domba Jean Marc Palm, le HCDS va poursuivre ses activités pour atteindre ses objectifs

À sa suite, c’était au tour du président du Haut conseil de dialogue social (HCDS) Pr Domba Jean Marc Palm d’être reçu par Christophe Dabiré. Il a été question pour le chef du gouvernement de donner à l’institution les grandes orientations de l’action gouvernementale notamment en ce qui concerne le dialogue social et la réconciliation nationale et de l’apport du HCDS. Selon Pr Jean Marc Palm, « Nous allons continuer dans le même sens, dans la mesure où il y’a un ensemble d’actions que nous avons déjà commencé à mener dans ce sens. Il faut qu’on poursuive nos activités pour atteindre nos objectifs, notamment arriver à avancer dans la signature d’une charte sociale et amener chacun de nous à prendre un certain nombre d’engagements dans le monde du travail dans le sens de la stabilité, la cohésion sociale en poursuivant les actions que nous avons commencé depuis 2018 ».

Aïcha TRAORÉ

Fermer le menu
lectus vulputate, Donec id elit. adipiscing justo