Rencontres musicales africaines 2022 : Alif Naba promet des innovations impactantes

La 5ème édition des Rencontres musicales africaines (REMA) se tiendra au mois d’octobre prochain. La cour du Naaba promoteur de cette initiative prépare l’évènement avec beaucoup de précaution.  Le staff des REMA avec à sa tête l’artiste Alif Naba, a fait le point des préparatifs aux hommes de médias le vendredi 16 septembre 2022.

5ème édition, c’est l’âge de la maturité pour les Rencontres musicales africaines. Et Alif Naba estime qu’à cet âge, ces rencontres doivent avoir des innovations qui impactent la vie des acteurs culturels. Les REMA placent le Burkina Faso dans les étoiles de l’univers musical. Alif  Naba précisera que les REMA ne sont pas un festival, mais plutôt une rencontre musicale de trois jours. Le 13 octobre il y aura l’ouverture officielle à Canal Olympia de Ouaga 2000, le 14 octobre la soirée thématique et le 15 octobre un grand concert au rond-point des martyrs à Ouaga 2000.

Le bilan des éditions précédentes sera fait le 13 octobre. Les REMA 2022 attendent 17 pays et environ 1000 participants. Cette édition est placée sous le thème : «Musique africaine, un nouvel écosystème : acteurs, métiers, outils ».  Il y aura deux panels sur les acteurs et les outils et un autre sur les métiers.  Cette thématique note Alif Naba, permet de voir qu’avec l’évolution, les métiers d’hier doivent être réadaptés. De l’avis du chef d’orchestre des REMA, Alif Naba, les REMA connaitront5 innovations majeures.

Il s’agit de l’exposition des partenaires à l’institut Français, les speeds meeting ou la rencontre entre les acteurs culturels burkinabè et internationaux avec la présence des maisons de disques. Ensuite, il y aura une série de formations au niveau des métiers comme les éditeurs.  Une formation en Community manager et une autre en show pour les artistes.  Les REMA volet festival, constituent aussi l’une des innovations.

Alif Naba a rappelé que la bienvenue des invités ça sera le 12 octobre du côté de l’institut Goethe de Ouagadougou. En marge des rencontres, une consultation gratuite des yeux est offert aux participants. Les REMA 2022 sont placées sous la présidence de Idrissa Nassa, PDG de Coris Holding, le patronage de la ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, le parrainage de Salif Traoré dit A’Salfo du groupe Magic system et le co-parrainage de Daouda Soré.

Fermer le menu
consectetur eget sem, elementum libero Aenean ipsum risus. mi, commodo in