SNC 2023 : Jean-Emmanuel satisfait des travaux réalisés sur le site de la foire

A une semaine du début de la 20e édition de la Semaine nationale de la culture (SNC), le ministre chargé de la culture Jean-Emmanuel Ouédraogo est allé constater de visu les travaux réalisés sur le site de la foire de la SNC. C’était ce 22 avril 2023.

Du bâtiment abritant le siège de la SNC à l’espace réservé à la gastronomie, en passant par l’ère d’exposition, Jean-Emmanuel Ouédraogo a tenu à constater personnellement les travaux menés en ce lieu pour accueillir la biennale de la culture. A l’issue de la tournée, le ministre chargé de la culture s’est dit satisfait parce que les travaux sont achevés, « les bâtiments ont fière allure, les stands, près de 500, sont déployés et tous sont déjà cédés. Cela montre l’engouement et à quel point le monde de la culture attendait cette SNC. On peut dire que sur place ici, côté infrastructures et déploiement, on est vraiment fin prêt pour cette biennale de la culture ».

C’est l’occasion pour le patron du département de la culture de féliciter l’ensemble des acteurs qui se sont mobilisés et ont compris que c’était urgent d’aller vite et bien. Demander également à tous les acteurs qui se sont mobilisés autour de cette SNC de rester dans cette dynamique pour que la présente édition soit mémorable.

Jean-Emmanuel Ouédraogo s’est également rendu sur le lieu de répétition de l’ensemble artistique qui prestera lors de l’ouverture officielle de la 20e édition de la SNC prévue pour ce 29 avril 2023, sis au quartier Bolomakoté. Après quelques minutes de démonstration de ce qu’il réserve aux festivaliers, le ministre chargé de la culture a été charmé par le titre du son unité nationale. Il n’a pas manqué d’encourager et de féliciter ce groupe d’artistes qui opèrent sous le magistère de Yaya Ouattara, directeur artistique de l’ensemble artistique de Bolomakoté.

Pour M. Ouédraogo, la production de cet ensemble artistique est en phase avec les enjeux de cette édition de la SNC, à travers laquelle « nous voulons montrer que les Burkinabè sont un et indivisibles », Ajoute Jean-Emmanuel Ouédraogo. L’ensemble artistique donne rendez-vous aux festivaliers le 29 avril prochain au stade omnisport Sangoulé Lamizana pour un spectacle digne de ce nom.

Abdoul-Karim Etienne SANON

Fermer le menu
accumsan mi, lectus Aenean consequat. fringilla commodo sit mattis