SOS Villages d’Enfants Burkina Faso : Des kits scolaires et des vivres pour soutenir des élèves vulnérables

Le mercredi 03 mars 2021, Le programme Sos Villages d’Enfants a procédé à la remise de kits scolaires et de vivres au profit des élèves en situation difficile des  écoles primaires de Baré « A »,  Baré « B », et de Niamadougou. L’objectif est d’accompagner ces enfants vulnérables dans la réussite de leurs études.

Vue des kits scolaires et des vivres

Le geste est initié par le projet Education au profit des enfants orphelins et vulnérables des écoles SOS Hermann GMEINER (Primaire et Post-primaire), du CEEP du Village d’Enfants SOS et de trois (3) écoles du milieu rural que sont Baré « A », « B » et Niamadougou. C’est un projet qui consiste à aider les enfants des communautés en difficulté financière pour améliorer la qualité de leur prestation à l’école. Les activités du projet ont débuté en septembre 2020 pour une durée de six mois. Ce projet a été réalisé à hauteur de 15 millions FCFA grâce au financement de la Fondation Société Générale. Selon Romuel SANDWIDI, Manager du Programme SOS Villages d’Enfants de Bobo-Dioulasso, « le projet vise essentiellement à soutenir les élèves issus des familles démunies en leur offrant des vivres et des kits scolaires. Cela leur permettra de travailler dans de meilleures conditions afin de réussir à l’école. Nous avons choisi les écoles primaires publiques de Baré A, B, et de Niamadougou pour la clôture ».

La remise symbolique des kits scolaires et des vivres au profit des élèves défavorisés à l’école primaire de Baré

Pour Emmanuel SANOU, Directeur de l’école primaire publique Baré A, « Ce geste va améliorer les conditions de vie de ces enfants en situation difficile, leur donner espoir pour qu’ils puissent réussir à l’école. Cela offrira aussi à ces enfants les mêmes chances de réussite que les enfants des riches ». Estelle MILLOGO, représentante des bénéficiaires de l’école primaire Baré A dit être très contente de ce projet. Elle prie Dieu pour que SOS villages D’Enfants Burkina Faso puisse avoir longue vie, pour réaliser d’autres activités de ce genre. En rappel, « Ce projet a vu le jour suite à un appel à projets de la Fondation Société Générale. SOS Villages d’Enfants a répondu à cet appel à projet. Le nombre de bénéficiaires s’élève à 1.300 personnes des établissements préscolaire, primaires et post-primaires. Nous sommes  à la clôture du projet et nous avons porté le choix sur trois écoles primaires à savoir, celles de Baré A, B et de Niamadougou. Nous avons distribué des kits scolaires et des rations sèches aux élèves vulnérables. Nous disons également un grand merci à la Fondation Société Générale, car c’est grâce à elle que chaque enfant gagne deux repas équilibrés par jour et des kits scolaires. Certains élèves du privé ont aussi bénéficié d’une réduction des frais de scolarité grâce à la Fondation », selon Justin SANKARA, Chargé du projet Education au profit des enfants défavorisés.

Romuel Sandwidi, manager du programme Sos Villages d’Enfants de Bobo-Dioulasso

«Nous souhaitons bénéficier  toujours d’un appui conséquent pour initier d’autres activités pertinentes au profit de plus d’enfants dans le besoin »», a-t-il ajouté.

Ben Alassane DAO

Fermer le menu
Praesent leo. vel, Praesent lectus Sed libero libero. elit. mattis facilisis