Tapoa : des HANI vendent, à vil prix, du carburant au marché de Namounou (Sidwaya)

Selon plusieurs sources dignes de foi, des individus armés s’adonnent à la vente du carburant, chaque dimanche, au marché de Namounou, localité située à une vingtaine de kilomètres de Diapaga, chef-lieu de la province de la Tapoa.

Les mêmes sources ont ajouté que ces individus, tous des détaillants, commercialisent l’essence à vil prix, écrasant toute concurrence.

Ils appellent les clients à venir se ravitailler avec « de la bonne essence et moins chère ». Le combustible que les « hommes de la brousse » mettent sur le marché noir proviendrait des opérations de détournement de camions citernes.

Nos informateurs en veulent pour preuve l’interception de plusieurs citernes de produits inflammables, ces trois derniers jours sur l’axe Kantchari-Matiacoali. Certains ont affirmé qu’environ 14 véhicules dont la plupart avait pour destination le Mali ont été détournés.

Toutefois, ils ont précisé que le butin des terroristes n’était pas composé que de citernes. Il y aurait également des camions qui transportaient des vivres et des marchandises diverses.

Un témoin a confié qu’après avoir intercepté les camions, les hommes armés ont intimé l’ordre aux conducteurs et leurs apprentis, au nombre de 29, de les conduire dans la brousse. Arrivés à une destination lointaine, ils ont fait parquer les véhicules avant de ramener les chauffeurs sur la Route nationale n°4, les yeux bandés.

Ces derniers, des Maliens, des Nigériens et des Burkinabè auraient passé la nuit à Matiacoali. Le lendemain, selon toujours notre témoin, certains ont pris la direction de Fada N’Gourma et d’autres celles du Niger voisin.

SIDGOMDE/Sidwaya

Fermer le menu
venenatis dolor nunc ipsum ut ut tempus eget Sed luctus quis, Lorem