Transport urbain : SOTRACO en phase sécurisée

L’amateurisme n’aura plus cours dans la conduite des bus de la SOTRACO. La Société de transport en commun a initié une formation au profit de son personnel afin de l’outiller sur les mesures sanitaires, la sécurité et le secourisme. Après Ouagadougou, c’était au tour de Bobo-Dioulasso la semaine dernière.

Les participants à l’atelier

L’atelier de quatre jours tenu à Bobo-Dioulasso au bénéfice d’une soixantaine de personnes a pris fin ce vendredi 16 octobre 2020. Les participants ont suivi différents modules suivis d’exercices pratiques de base en matière de santé, de secourisme et de sécurité. En particulier les conducteurs de bus de la Société de transport en commun (SOTRACO). A raison de trente personnes par sessions, ils se sont relayés alternativement afin de bénéficier chacun de tous les modules inscrits au programme de l’atelier de formation, tout en assurant le transport sur les lignes de la compagnie de transport.

Kadidjatou Zerbo est contente d’y avoir pris part

Civisme dans le transport urbain

Le bus est devenu une nécessité vitale pour les déplacements professionnels de nombre de personnes évoluant dans l’économie informelle. Notamment les petits commerçants sillonnant les villages environnants de la ville, les employés des  petites et moyennes entreprises urbaines, sans oublier les autres usagers dont les élèves et étudiants. Les conducteurs de ces véhicules de transport doivent respecter un certain nombre de critères professionnels et d’attitudes conformes à leur travail. Ce, d’autant plus que nous sommes dans une période où l’accent est mis sur la lutte contre la Covid-19 et le respect strict de certaines mesures de sécurité en général et de sécurité routière en particulier; tout comme le civisme dans l’espace urbain. Les conducteurs de bus sont appelés à donner davantage de respect envers la clientèle en garantissant leur aise et leur sécurité d’un point à un autre sur les lignes.

Respect de la déontologie du métier

Issaka ,Ouédraogo, Directeur des ressources humaines représentant le DG de SOTRACO

Ouédraogo Issaka, DRH représentant le DG de la SOTRACO, a mis l’accent sur la pertinence des modules enseignés. L’atelier a bénéficié aux agents de la compagnie à Ouagadougou et les résultats positifs ont justifié cette session destinée au personnel de Bobo-Dioulasso. Le but étant de sécuriser aussi bien le personnel au travail que les usagers des bus ”qui nous sont si chers!” Au terme de cette formation, les participants sont à même de travailler en sécurité, d’éviter les accidents de travail et de secourir en cas de besoin les usagers, avant l’arrivée des Sapeurs pompiers.

Mahamoudou Sourewema, formateur principal

Selon le formateur principal Mahamoudou Sourewema, il s’est aussi agit d’améliorer de façon générale la culture santé- sécurité- sécourisme des participants au travail et envers les travailleurs, en les incitant par la même occasion au respect des normes réglementaires de leur métier.

Sibiri SANOU

Fermer le menu
consequat. suscipit Donec vel, libero ut vulputate, ipsum Aliquam elit. libero. commodo