Valorisation du Koko Dunda : Le maire Bourahima Sanou encourage les teinturiers

Le maire de la commune de Bobo-Dioulasso a effectué une visite terrain dans le but d’encourager les teinturiers et teinturières des pagnes Koko Dunda. C’était dans la matinée du vendredi 24 décembre 2021.

C’est par le site de Abdoulaye Ouattara, instituteur et formateur en confection de pagne Koko Dunda que le maire Bourahima Sanou a entamé sa visite du jour en compagnie d’une délégation. Sur le site, le maire s’est d’abord exercer en teinture avant de s’imprégner des difficultés rencontrées par Abdoulaye Ouattara et ses compagnons. Les mêmes difficultés seront par la suite rencontrées plus loin chez une autre actrice, Fatoumata Cissé. Ces difficultés ne sont rien d’autres que la disponibilité de la matière première et l’équipement. « La disponibilité courante de la matière première à savoir, les pagnes de qualité et de la teinture est un frein pour nos activités. Les pagnes arrivent comme les « Yougou Yougou » et ils peuvent être de bonne qualité comme de mauvaise qualité.  De même que la teinture », a laissé entendre Fatoumata Cissé. Pour le maire Bourahima Sanou, après la labellisation, il faut songer à travailler à solutionner tous ces problèmes qui handicapent le domaine du Koko dunda. « Le gouvernement nous a accompagnés en labellisant le Koko Dunda qui fait la fierté de la ville de Bobo-Dioulasso aujourd’hui. En tant qu’autorité locale, il est de notre responsabilité de soutenir le domaine. C’est pour cette raison que je suis sorti aujourd’hui, pour d’abord encourager les acteurs du domaine, ensuite m’imprégner des difficultés qu’ils rencontrent au quotidien », déclare le maire Bourahima Sanou.

Aymeric KANI

Fermer le menu
mattis felis amet, ipsum id Donec