Visite technique : Le CCVA Bobo dispose désormais d’un hall dédié aux motocycles

Le Centre de contrôle des véhicules automobiles (CCVA) a inauguré le samedi 22 juillet 2022 à Bobo-Dioulasso, un hall dédié à la visite technique de motocycles. C’était en présence des premières autorités de la structure.

C’est un hall d’une capacité d’accueil de 200 à 300 motocycles qui a ouvert ses portes aux populations de la ville de Bobo-Dioulasso ce jour 22 juillet 2022. Le présent hall, d’une valeur globale de cent millions de francs CFA, il est constitué d’une salle de délibération, d’une caisse, d’une salle d’attente équipée d’écran télé, d’une piste d’accès, d’un atelier de contrôle, d’un parking, d’un banc de contrôle motocycles, d’un reglophare, d’ordinateurs et d’imprimantes, de matériel et mobilier de bureau. Selon Zalissa Koumaré/ Ouilio, Directrice générale du CCVA, cet investissement salué par Yacouba Sawadogo, quatrième vice-président de la délégation spéciale de la commune de Bobo-Dioulasso, s’inscrit dans la vision du CCVA dont une des priorités est de faire de la modernisation de ses équipements et outils de travail, un levier d’amélioration de la qualité de ses prestations pour le bonheur de sa clientèle.

«Ce hall dédié au contrôle technique des motocycles est le témoignage de la prise en compte par le CCVA des attentes de nos clients et des orientations de notre tutelle technique, le Ministère en charges des transports», a-t-elle conclu. Mamadou Cissé, Directeur de cabinet du ministère des Transports, représentant le ministre des transports patron de la cérémonie, a tenu à inviter les populations à faire régulièrement la visite technique de leurs engins pour plus de sécurité. «Les principales causes des accidents de la route sont l’état de la route, l’usager de la route et l’état de l’engin qui occupe une grande part. Il est établi que si les engins sont en bon état, plusieurs accidents pourront être évités. J’invite donc les populations à faire la visite technique de leurs motocycles régulièrement pour éviter des cas malheureux d’accident», a-t-il conseillé. A savoir que la visite technique des motocycles coûte deux mille francs CFA pour une durée de 24 mois.

La présente cérémonie fut l’occasion également pour la CCVA de procéder au lancement de son interconnexion avec la Direction régionale des transports des Hauts-Bassins. Cette interconnexion permet à la DGTTM et à sa DRT/Hauts-Bassins de consulter la base de données du CCVA, en vue d’authentifier les documents délivrés par le CCVA.

Toute chose qui permet de garantir la sécurité des documents nécessaires au dédouanement et à l’immatriculation des véhicules motorisés ; réduire la fraude et la contrefaçon des documents délivrés par le CCVA ; réduire le temps de traitement des dossiers au niveau de l’administration des transports ; améliorer les recettes douanières liées à l’importation des véhicules ; faciliter l’accessibilité des prestations du CCVA aux usagers. Pour joindre l’utile à l’agréable, une plantation d’arbres était au rendez-vous.

Aymeric KANI

Fermer le menu
quis adipiscing tristique ipsum justo consequat. commodo Curabitur dolor. Praesent Nullam