Zone résidentielle de Lafiabougou : Des individus veulent y installer un marché illégal

Des individus ont défriché un terrain à la zone résidentielle du secteur 20 de Bobo-Dioulasso dans l’intention d’y installer un marché. Ils avaient à leur tête un conseiller municipal. Avertis et interdits une première fois, ils étaient encore là le samedi 29 août 2020.

Malgré l’interpellation du maire, ils veulent y ériger un marché

Munis de machettes et autres matériels ces jeunes assistés de femmes, ont tout défriché sans laisser un seul arbuste. Tout le long du côté sud de la cour de l’ex pied-à-terre présidentiel jusqu’aux abords de l’axe qui sépare le palais des villas ministérielles, tout a été rendu propre. Selon eux, l’objectif est clair : « installer un marché ». Pourtant, il semble que les autorités municipales de l’arrondissement qui n’étaient pas informées de la situation, les auraient sommés de tout arrêter, après avoir appris cela. L’incivisme a atteint un certain seuil dans ce pays, qu’on se croit tout permis. Sinon comment un individu peut-il se lever entreprendre une activité dans une zone résidentielle, et même s’il est conseiller municipal, sans que son maire ne soit au courant ? Et malgré sa mise en garde par son maire, ce même conseiller, encore à la tête de ces jeunes hommes et femmes,  toujours dans leur logique de marché, ont continué et achevé le défrichement du site. Selon ce conseiller, « le but premier était de faire de cette zone un marché provisoire. Mais, comme l’autorité municipale n’a pas donné son accord, le site sera nettoyé en attendant. Dans le cas contraire, ces lieux resteront ainsi propres ». En tout cas, si le but final c’est de rendre le site propre, tant mieux. Mais, il revient aux autorités municipales de garder l’œil sur ces lieux pour éviter ces actes anarchiques qui peuvent conduire à de l’insécurité.

Serge Paulin SANOU /Stagiaire

 

Fermer le menu
diam mattis mi, elit. dapibus commodo sed id, id