Au palais de justice : Il écope 4 ans de prison pour attouchements sur mineure

Un électricien employé dans une grande société de la place  est condamné à 4 ans de prison ferme et une amende de 500.000francs CFA pour attentat à la pudeur contre une fillette de 11 ans.

Photo d’illustration

Les faits remontent à mars 2021 dans la ville de Bobo-Dioulasso. Il ressort que Monsieur  Y, électricien de son état,  et la tante de la fillette vivent dans la même cour. Il se trouve que la fille avait l’habitude de venir aider sa tante à faire la vaisselle. Monsieur Y  profite alors de cette occasion pour demander à la fillette de nettoyer sa maison. C’est dans ces circonstances qu’il a entrepris des attouchements sur ses parties intimes. Après les attouchements sexuels, Monsieur Y a eu même à introduire ses doigts à sa guise dans le sexe de la victime.  C’est ainsi qu’il a été surpris un jour par un parent proche de la fillette. Informée, la famille décide à son tour d’alerter la police judiciaire et le procureur du Faso près le Tribunal de Grande Instance est saisi de l’affaire.

A la barre du lundi 12 avril 2021, Monsieur Y reconnaît les faits qui lui sont reprochés. A la question du juge à savoir combien de fois il a fait des attouchements sexuels à la victime ?  «  J’ai fait cette pratique cinq fois », rétorque le prévenu. Au procureur questionner ensuite le prévenu si une fille de cet âge peut subir ces genres d’actes ? Ce dernier de répondre : «  Je regrette amèrement mes actes ». Selon le Juge, Monsieur Y a même tenté des rapports sexuels avec la fillette à plusieurs reprises et cette dernière n’a pas consenti. Quant à la partie civile, elle dit ne rien réclamer au titre des dommages et intérêts. Le tribunal a reconnu Monsieur Y coupable des faits qui lui sont reprochés et l’a condamné suivant l’article 533 du code pénal burkinabè.

Ben Alassane DAO

Fermer le menu
non consectetur elit. elit. libero ultricies id, porta.