Election présidentielle : Un sondage pour mesurer la perception de vote des Burkinabè

L’Institut de recherche et de sondage Apidon (IRSOA) a animée une conférence de presse le jeudi 29 octobre 2020 à Ouagadougou. Animée par la Secrétaire exécutive de l’institut, Yvette Bonzi, son objectif est de présenter les résultats d’une enquête sur l’élection présidentielle couvrant la période de septembre à octobre 2020.

Selon Yvette Bonzi, Secrétaire exécutive de l’Institut, le sondage ne donne pas d’avantage à un candidat quelconque

Pour la deuxième fois sous la quatrième République, le Burkina Faso s’apprête à tenir des élections présidentielles. Pour cela, l’Institut de recherche et de sondage Apidon (IRSOA) a conduit un sondage en deux phases. À savoir une phase exploratoire sur le terrain en septembre 2020 sur un échantillon de 5137 personnes dans les 13 régions du pays. Cela, pour mesurer les perceptions, les préoccupations, attentes et intentions de vote des électeurs. Elle a été suivie d’une deuxième phase par en octobre 2020 orientée jeunes (18-35 ans). A la presse, Yves Ouédraogo ingénieur de IRSOA a présenté les résultats du sondage. Concernant les intentions de vote, avec 42,77 % des intentions, Roch Marc Kaboré arrive en tête du classement, suivi par Eddie Komboïgo arrive 2ème avec 10,58 %  et de Zéphirin Diabré 10,47 %. Selon lui, aucune préférence de données basée sur l’appartenance religieuse des répondants ne ressort de l’échantillon étudié. La population «est pourtant constituée à 52,6 % de musulmans, 14 % de catholiques et respectivement 7,9 % et 6,3 % de protestants et animistes», a-t-il ajouté. Quant à la deuxième phase qui s’est déroulée en octobre 2020, Yves Ouédraogo indique que la proéminence du candidat Kaboré reste nettement dominante et supérieure à celle des autres candidats dans les 13 régions du pays. «Cette phase 2 du sondage d’opinion montre que les jeunes burkinabè partagent globalement avec des intensités plus ou moins variantes, les mêmes perceptions de vote que leurs aînés», a-t-il déclaré.

Aïcha TRAORE

Odom YANOGO/ stagiaire

Fermer le menu
suscipit risus. amet, at diam risus massa ante.