Forum communal de la jeunesse : Plus de 500 jeunes seront formés en entreprenariat

A l’image du Forum national de la jeunesse, la commune de Bobo-Dioulasso abritera le Forum communal de la jeunesse. Durant deux jours (24 et 25 octobre) plus de 500 jeunes seront formés et suivis en entreprenariat.  

1- Le présidium constitué du maire de la commune, son directeur de Cabinet et du directeur régional de la jeunesse lors de la conférence

L’information a été donnée lors d’une conférence de presse organisée par la commune de Bobo-Dioulasso. Pour la première fois, la commune de Bobo-Dioulasso organise un forum communal qui regroupera plusieurs centaines de jeunes venus de toute la commune. Ce forum vise à échanger directement avec la jeunesse de la commune sur son employabilité, car cette jeunesse a longtemps été qualifiée de «jeunesse buveuse de thé», selon le maire de la commune, Bourahima Sanou.

A la sortie des échanges, des termes de références seront établis grâce aux différentes recommandations. Ces termes de références devraient permettre l’accompagnement conséquent de la jeunesse bobolaise dans l’entreprenariat, pour qu’elle puisse participer à la relance économique de la commune.

Pour Bourahima Fabèré Sanou, maire de la commune de Bobo-Dioulasso, « le forum communal de la jeunesse est organisé après un constat. La jeunesse qui devrait être le moteur du développement, malheureusement, y contribue moins et la responsabilité est partagée. Les collectivités territoriales qui connaissent les difficultés de leur jeunesse aujourd’hui, sont dans l’obligation de les accompagner. Car dans une ville, c’est l’autorité communale qui devrait savoir quelles sont les opportunités d’emploi et organiser la jeunesse dans cette direction pour qu’elle puisse jouer pleinement son rôle dans le développement de la localité.  Autorisé par le conseil municipal, ce forum sera accompagné d’une formation pour appuyer la jeunesse dans l’entreprenariat car de nos jours, il n’est caché pour personnes que l’Etat ne peut pas employer tout le monde».

Aymeric KANI

Fermer le menu
Praesent Donec vulputate, Praesent Aliquam efficitur. et, elementum