Projet Promotion de l’Hygiène et de l’Assainissement : WaterAid fait la restitution de l’évaluation finale à Bobo

Il s’est tenu à Bobo- Dioulasso le 7 mai 2021, un atelier de restitution des résultats de l’évaluation finale du projet « Promotion de l’Hygiène et de l’Assainissement familial dans les régions de la Boucle du Mouhoun, des Hauts- Bassins et des Cascades ». L’activité était à l’initiative de l’ONG WaterAid, qui également était porteuse du projet.

Débuté le 1er juillet 2018, le projet « promotion de l’hygiène et de l’assainissement familial dans les régions de la Boucle du Mouhoun, des Hauts- Bassins et des Cascades » a pris fin le 31 décembre 2020. Pour sa mise en œuvre, WaterAid a bénéficié d’un financement de la coopération Danoise. Son objectif global est de contribuer à améliorer durablement et équitablement l’accès aux services d’assainissement et d’hygiène des populations concernées par ledit projet.

Une fois à terme, une évaluation finale a été menée avec l’appui du cabinet 2ID. Selon le premier responsable de ce cabinet, le projet a atteint les résultats escomptés. A-t-il soutenu que c’est la première fois qu’il évalue un projet dans lequel, sont suffisamment impliqués les maires des communes concernées, des associations de femmes et de jeunes au plan local.

Plus de 20.000 latrines construites

Éric Mamboué, Directeur Pays de WaterAid Burkina Faso

Des propos qui viennent confirmer les affirmations d’Éric Mamboué, Directeur Pays de WaterAid Burkina Faso, qui juge satisfaisants les résultats obtenus. Plus de 20.000 latrines ont été construites dans les 36 communes où le projet est intervenu dans les 3 régions. Au-delà de cela, il s’est réjoui des actions de sensibilisation, d’accompagnement et de mobilisation sociale qui ont permis aux populations de comprendre l’importance de l’hygiène dans leur vie.

A en croire les propos de Sosthène Coulibaly, maire de la commune de Bourasso, province de la Kossi dans la Boucle du Mouhoun, sa population a bien compris l’importance de l’hygiène et de l’assainissement familial. Pour preuve, des ménages qui n’ont pas bénéficié des latrines de WaterAid, ont usé de leurs propres moyens pour s’en procurer. Tout cela, grâce aux différentes actions de sensibilisation menées sur l’importance de l’hygiène. Pour lui, la défécation à l’air libre relève du passé dans sa commune. Spécifiquement les femmes de leur côté, se sont appropriées des bonnes manières d’hygiène et d’assainissement, non seulement dans les familles, mais aussi hors de ce cadre restreint, comme dans les marchés, a-t-il ajouté. Et au maire de Bourasso d’insister, que ce projet a vraiment été bénéfique pour les populations de sa commune.

Un projet de plus de 3 milliards FCFA

Un projet de plus de 3 milliards FCFA, piloté par WaterAid, en collaboration avec l’association pour le développement des adductions d’eau potable, l’association MUNYU des femmes, l’association pour la valorisation des ressources naturelles et les sections régionales de OCADES Banfora et Dédougou. Le projet a couvert 15 communes rurales des régions de la Boucles du Mouhoun, 13 communes des Hauts-Bassins et 8 communes des Cascades.

Les participants à cet atelier sont composés des acteurs impliqués dans la mise en œuvre du projet, notamment les maires des différentes communes bénéficiaires et des représentants des associations qui ont accompagné l’ONG WaterAid sur le projet « promotion de l’hygiène et de l’assainissement familial dans les régions de la Boucle du Mouhoun, des Hauts-Bassins et des Cascades. » Ils devraient à l’issue des travaux, formuler des recommandations pour le renforcement et la pérennisation des acquis du projet en plus de celles déjà proposées par le consultant dans le rapport provisoire. C’est le discours du gouverneur des Hauts-Bassins, livré par son secrétaire général, Sayouba Sawadogo, qui a donné le top de départ des travaux.

Notons que WaterAid a bénéficié de fonds additionnels de la coopération Danoise et a mis en œuvre un plan de réponse à la Covid-19 dans les mêmes régions, que sont la Boucle du Mouhoun, les Hauts-Bassins et les Cascades.

Abdoul Etienne SANON

Fermer le menu
vel, sed ante. accumsan tempus justo mattis Praesent commodo