Secteur 25 de Bobo-Dioulasso : Un marché de près de 1600 emplacements inauguré

Marché du secteur 25 de Bobo
Une vue de l’entrée du Marché du secteur 25 de Bobo

Le secteur 25 de Bobo-Dioulasso dans l’arrondissement 5, a un nouveau marché. Son inauguration est intervenue ce 2 novembre 2023, sous le patronage de Dr Aboubakar Nacanabo, ministre en charge de l’économie et la présidence de Adama Bidiga, Haut-Commissaire du Houet par ailleurs PDS de la commune de Bobo.

Faire le marché sans avoir à faire ni à la boue ni à la poussière et permettre aux commerçants, surtout aux détaillants d’exercer dans de meilleures conditions et offrir des produits sains aux usagers. Telles sont entre autres, les raisons qui justifient la construction de ce marché au secteur 25, dans l’arrondissement 5 de Bobo. Il est le fruit d’un partenariat public privé avec le groupement d’entreprise Burkimbi Construction et son partenaire financier Coris Bank International, qui au nom de ce partenariat public privé, l’exploitera sur 5 cinq ans, avant de le rétrocéder à la commune.

Description du maché

Bâti sur une superficie de 18 539 m2 le marché du secteur 25 de Bobo a coûté la somme de 3 milliards 99 millions 873 mille 86 FCFA. Il contient en tout 1591 emplacements dont 566 boutiques de type 1, 428 boutiques de type 2, 112 boutiques de type 3, 372 hangars d’étalage, 6 hangars à poisson et 7 espaces viande. Il faut aussi compter un local administration, 2 parkings moto, 2 châteaux d’eau, 3 blocs de toilettes comprenant 36 toilettes et 4 douches. En ce qui concerne les boutiques, tout est déjà attribué, nous fait savoir Etienne Bako, président de la délégation spéciale de l’arrondissement 5. Il ajoute même que c’était la condition de départ parce qu’il fallait un peu rompre avec les pratiques traditionnelles. Qui consistent à construire l’infrastructure pour ensuite faire appel aux commerçants pour souscrire. Ici, il fallait susciter un intérêt au sein des acteurs économiques. Ils ont adhéré et cela a été un des éléments motivateurs pour l’entreprise et la banque pour le financement de la construction de l’infrastructure.

Satisfecit des commerçants

Les commerçants du secteur 25 par l’entremise de leur représentante se disent heureux de la construction d’une telle infrastructure qui leur est destinée, tout en exhortant chaque commerçant et usager de ce marché à en prendre soin. Pour eux, c’est l’occasion de remercier et féliciter toutes les personnes qui ont contribué à la réalisation de ce projet.

« Un véritable joyau » pour les commerçants

Pour Aboubakar Nacanabo, ministre en charge de l’économie et patron de la cérémonie, ce marché est un « véritable joyau car quand on observe on est satisfait de la qualité du travail abattu. » Il ajoute que c’est un bon exemple de partenariat public privé à dupliquer parce que cela permettra aux populations d’avoir leur marché. Ici, c’est un bel exemple de développement endogène parce que finalement c’est l’exploitation du marché qui permettra de rembourser le montant qui a été investi. Ce qui veut dire que chaque commerçant contribuera au financement de ce joyau. Tous les acteurs ayant œuvré à l’aboutissement de ce projet sont à féliciter, précise-t-il.

Un cadre adéquat à l’exercice des activités économiques

Ce marché est important au regard de son standing. Et au-delà de cela, c’est un cadre adéquat à l’exercice des activités économiques, un poumon économique pour la ville de Bobo, selon Etienne Bako. Il a pour but de booster les activités économiques et permettre aux acteurs du domaine de faire de bonnes affaires. Notons qu’à cette cérémonie, étaient présents, la gouverneure des Hauts-Bassins, Mariama Konaté/Gnanou, les autorités coutumières de la région, l’ancien président du Conseil régional, Célestin Koussoubé, l’ancien maire de l’arrondissement 5, Christophe Sanon et plusieurs autres anciens maires d’arrondissements de la commune de Bobo.

Abdoul-Karim Etienne SANON

Fermer le menu
non elit. mattis consectetur lectus dictum mi, justo tristique diam fringilla neque.