Forces armées nationales : 2 250 soldats prêts à servir

La cérémonie de présentation au drapeau du contingent 2019 a eu lieu le vendredi 07 août 2020 au camp Ouezzin  Coulibaly de Bobo-Dioulasso. Elle a été marquée par un défilé militaire.

Photo des jeunes recevant leurs épaulettes

Ce sont au total 2 250 soldats dont 2000 de l’armée de terre et 250 de la Brigade nationale des Sapeurs pompiers qui ont suivi la formation militaire initiale. Selon le Lieutenant-colonel, Fabien Rodolphe Sorgho, délégué des parrains des centres régionaux d’instruction, « ces recrues ont commencé à rejoindre les différents centres régionaux d’instruction le mercredi 08 janvier 2020 pour le début effectif de la formation. La présente promotion a enregistré  au cours de son parcours, 10 radiations pour différents motifs. Malheureusement, 05 recrues sont décédées pour des raisons diverses ». Il poursuit dans son allocution que la formation militaire initiale que ces jeunes recrues ont suivie avec succès, visait les objectifs primaires de formation militaire générale ; de formation opérationnelle et de formation physique et sportive. Elle a respecté un programme dense, conçu  pour répondre à un besoin réel et actuel des Forces armées nationales. A travers les phases d’adaptation, d’aguerrissement et de consolidation.

Durant six mois de formation, ces jeunes recrues ont acquis des savoirs, des savoir-faire et des savoir-être qui les rendent aptes à l’emploi de grenadiers voltigeurs.  Les modules dispensés ont été entre autres, des Instructions sur le tir au combat (ISTC) ; la Technique d’intervention opérationnelle rapprochée (TIOR) ; des Techniques d’actions immédiates (TAI) ; des Techniques d’opérations particulières (TOP) et des Techniques de parcours d’accoutumance aux feux (TPAF). Il a par ailleurs souhaité que ces jeunes soldats soient  en tout temps et en tout lieu des citoyens exemplaires et qu’ils agissent toujours en militaires professionnels.

Jules Bationo, chef d’Etat-major de l’armée de terre

« Ils ont subi la formation militaire pour la défense de la patrie et immédiatement ils seront engagés pour  la mission pour laquelle ils se sont engagés. Ils ont prêté le serment de défendre la patrie jusqu’au sacrifice suprême. Nous, nous allons les aguerrir encore avant de les injecter sur le terrain», a affirmé Jules Bationo, chef d’Etat-major de l’Armée de terre.

Selon Chantal Kaboré, deuxième classe, « avec le cœur plein de joie, je suis satisfaite de ma vocation à servir mon pays, même si c’est au prix du sacrifice suprême ».

Ben Alassane DAO

Augustine Etiéna KANTIONO (Stagiaires)

Fermer le menu
in velit, consectetur mi, risus non ut libero lectus mattis id, consequat.