Enrôlement biométrique: Lancement de l’opération dans la zone 3

11/03/2020
00:00

Le président de la Commission électorale nationale indépendante Newton Ahmed Barry a procédé au lancement de l’opération d’enrôlement biométrique dans les quatre provinces de la région du Sud-ouest et de la province du Nahouri dans le Centre-sud. C’était le samedi 07 mars 2020 à l’amphithéâtre de l’ENEP de Gaoua.

 

Dans son message, le gouverneur de la région du Sud-ouest Tagsèba Nitiéma a indiqué qu’en démocratie, il y a une seule manière de choisir les dirigeants qui sont les élections. Aussi, le défi majeur à relever est la révision de la liste électorale qui permettra d’avoir un plus grand nombre d’électeurs et de la transparence. Il a souhaité une large participation des uns et des autres à l’opération.

Le représentant des OSC du Sud-ouest, Marcelin Kambou a comparé les élections à une fête familiale où des membres de la famille sont responsabilisés pour un succès total. « C’est pourquoi, dans la même logique les organisations de la société civile ont été sollicitées par la CENI et l’Etat pour accompagner le processus. Nous devons nous battre pour que cela soit un succès », a-t-il martelé. Aussi, les OSC s’engagent-elles à mener des sensibilisations au profit des populations pour une prise à main de l’opération.

A travers leur porte-parole, les acteurs culturels ont affirmé leur engagement pour la réussite de l’opération d’enrôlement. « Il n’y a que la culture qui reste quand on a tout perdu, c’est pourquoi nous demandons à tous de faire de la culture le socle du développement », a dit leur porte-parole.

Les représentants de la communauté chrétienne Djoubil Zomblé Dah et musulmane Drissa Ouattara ont imploré le Tout-puissant pour qu’il accorde un plein succès au processus électoral au Burkina en général et au Sud-ouest en particulier.

Les jeunes et les femmes, à leur tour, ont exprimé leur disponibilité et leur engagement. En notant de passage qu’ils constituent le plus grand pourcentage de la population, ils disent être prêts à procéder à des sensibilisations. La coordonnatrice régionale de femmes, Da née Kambou Madeleine a appelé les femmes à prendre en main leur destin en s’enrôlant massivement en vue de prendre part aux élections couplées du 22 novembre 2020.

Le représentant de l’alliance des partis majoritaires Dr Dar Francis Somé et celui de l’opposition Macès Hien ont lancé un appel à toute la population de la région, surtout à la jeunesse afin de se mobiliser massivement pour la réussite de l’opération.

C’est le président de la CENI, Newton Ahmed Barry qui a clos la série des allocutions. Il a longuement expliqué les racines de son « admiration » pour le Sud-ouest. Selon les prévisions d’enrôlements attendus dans la province du Nahouri sont estimées 43000 électeurs, 120 000 dans la Bougouriba, 99 000 dans le Ioba, 80 000 dans le Noumbiel et 290 000 dans le Poni. «Chacun est interpellé afin qu’au soir du 16 mars, que l’on puisse dire waouh la zone 3 a réussi le pari…», a-t-il lancé.

Les inscriptions se font dans les bureaux de vote habituels et dans les cinq provinces du 07 au 16 mars 2020 tous les jours sans distinction de 07h à 17h.

Warhanté HIEN



21
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Soutiens à la lutte contre le Coronavirus, il faut de la transparence

Il y a de cela quelques jours, les premiers soutiens au gouvernement pour lutter contre la maladie à Coronavirus ont commencé à tomber. Certains d'entre ...

27/03/2020

Le problème, c’est nous et non les Forces de défense et de sécurité

A peine Remis Fulgance Djandjinou a-t-il dit qu'il apporte son soutien aux Forces de défense et de sécurité qui sont accusées de tortures contre ceux qui...

26/03/2020

C’est notre comportement qui a commandé le confinement

«Il va sans dire que toutes les mesures prises feront l'objet d'une évaluation périodique, pour les ajuster constamment à l'évolution de la pandémie». Ai...

25/03/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





06:52:00