Christophe Joseph Marie Dabiré, Premier ministre : « Nous devons tous garder à l’esprit que le covid-19 est un véritable problème de santé publique au Burkina Faso »

06/05/2020
00:00

Voilà bientôt deux mois que le Burkina Faso fait face à la pandémie du COVID-19, qui a touché 672 personnes avec 545 guérisons et 46 décès à la date du 03 mai 2020. Suite à cette nouvelle situation, le premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, était face à la presse le mardi 5 mai dernier à la primature.

 

Avant tout propos, le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a salué la mémoire de toutes les personnes arrachées à l’affection des leurs, exprimé la compassion du Gouvernement aux familles éplorées, et adressé ses vœux de prompt rétablissement aux patients encore sur le lit d’hôpital. Il a saisi l’occasion, pour rendre hommage au personnel médical et aux jeunes volontaires de tous les horizons dont l’engagement a permis de sauver de nombreuses vies. Depuis le début de cette crise sanitaire, selon lui, le Président du Faso a invité la population à adopter et appliquer les gestes-barrières édictés par le ministère de la Santé et respecter les mesures restrictives de liberté, dans le souci de limiter la propagation du virus et de protéger ainsi la population. Malgré le caractère contraignant de ces mesures, le Premier ministre se réjouit de la bonne adhésion des Burkinabè qui a permis d’atteindre des résultats encourageants. La décision de réouverture des classes, des marchés et yaars, ainsi que la reprise de certaines activités socio-économiques, s’inscrit dans ce processus. «La levée actuelle de certaines mesures restrictives de libertés a été précédée d’une vaste concertation avec l’ensemble des acteurs, dans le souci de rester fidèle à la démarche participative qui a toujours guidé l’action gouvernementale. Ces concertations que nous avons menées, ont permis de prendre en compte des préoccupations et propositions de chaque groupe d’acteurs, en vue de faciliter la mise en œuvre des décisions sur le terrain», a précisé le chef du gouvernement. Cependant, il est urgent pour Christophe Joseph Marie Dabiré, de rappeler à l’ensemble des populations, que l’allègement des mesures restrictives de libertés ne signifie pas la fin de la maladie. Dans cette optique, «nous devons tous garder à l’esprit que le covid-19 est un véritable problème de santé publique au Burkina Faso et dans le monde». C’est pourquoi, il en appelle au sens élevé de responsabilités de chaque citoyen, pour que la maladie ne connaisse pas un rebond, compromettant ainsi les énormes sacrifices consentis jusque-là. Il a par ailleurs encouragé les leaders communautaires à poursuivre la sensibilisation et à mettre en place des dispositifs appropriés pour protéger les populations. «J’invite également les commerçants, les transporteurs, les propriétaires de débits de boissons, les restaurateurs, à se conformer aux mesures sanitaires édictées par le ministère de la Santé, afin d’éviter la résurgence de la maladie. Chaque Burkinabè et chaque habitant de notre pays doit veiller à se protéger et protéger les personnes qui l’entourent», a insisté Christophe Dabiré. En tout état de cause, le Gouvernement, tout en levant certaines mesures, se réserve le droit de contrôler l’application des recommandations sanitaires.

Jules TIENDREBEOGO



20
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Lutte contre le terrorisme, il faut éviter de jouer le jeu des terroristes

Quand les Forces de défense et de sécurité neutralisent des terroristes et en sont fières, les Burkinabé le sont également. C'est à l'unanimité qu'ils ...

22/05/2020

Christophe Dabiré a dit vrai devant les députés

«L'année 2019 a été incontestablement difficile pour tous les Burkinabè et cette réalité, personne dans cet hémicycle ne la découvre. Avec courage, not...

20/05/2020

Contrôle du port du masque, quand les populations en rient…

Contrôle policier du port du masque, en rire ou en pleurer? En tout cas, ça faisait sourire certains usagers de la route hier lundi 18 mai 2020. Des po...

19/05/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





19:06:24