Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Secteur 17 de Bobo-Dioulasso : Ils ont fini par mettre le vieux dehors !!

12/01/2018
00:00

La matinée de ce jeudi 11 janvier 2018 au secteur 17 de Bobo-Dioulasso était comme une comédie dramatique pour le vieux Seydou Sanou et les propriétaires de kiosques qui louaient une partie du terrain sur lequel celui-ci était installé.

 

La parcelle n°1 du lot 2868 bis sise au secteur n°17 de Bobo-Dioulasso d’une superficie d’un hectare et demi fait encore parler d’elle dans la ville de Sya. Située entre la pharmacie Hereso et la gare routière Rakièta, ce terrain est source de différend entre Seydou Sanou, un octogénaire et un particulier. Et cette fois-ci, c’est toutes les réalisations sur ce terrain y compris les kiosques implantés et les arbres qui ont été détruits. A notre arrivée sur les lieux, c’est un vieillard consterné qui tenait à peine sur les jambes que nous avons aperçu. Ce dernier était épaulé par des jeunes qui l’aidaient à quitter le lieu des décombres. 4 véhicules de patrouille de la Brigade anti-criminalité étaient également sur les lieux. Les agents ont encerclé le périmètre, occupant ainsi toutes les voies d’accès au terrain. Selon des riverains, ces agents sont là depuis 6 heures du matin. Choqués par ce qu’ils ont vu et subi, les occupants des kiosques situés au bord de la route n’ont pas daigné s’entretenir avec nous. Ils se sont contentés de chercher des tricycles pour emmener les kiosques démolis. Des citoyens de passage, marquaient un ralentissement pour regarder ce qui ce passait. Mahmoud Sanou, un des fils du vieux nous livre son témoignage. «Cette altercation date de depuis 2005 et c’est la sixième fois que les réalisations que nous avons faites sur ce terrain sont démolies sur ordonnance d’un huissier de justice. Ce dernier poursuit qu’ils ont entamé des initiatives en justice pour avoir gain de cause et depuis lors, silence absolu sur le dossier».

Fatimata BELEM

Régina Dénise Kambou/ Stagiaire



38
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Vous dites de transcender les divergences politiques !

Prononçant son discours d'ouverture de la première session extraordinaire de l'année 2018 de l'Assemblée nationale ce lundi 16 juillet, le président Al...

18/07/2018

Tant qu’on parlera de commande publique...

Les Burkinabè, depuis longtemps (et c'est malheureux) ont tendance à croire que lorsqu'on parle de biens publics, ça n'appartient à personne. Autrement...

17/07/2018

Paul Biya n’a pas pitié de son pays, le Cameroun

Il a quatre-vingt-cinq ans. Au bord de la tombe. Il en a passés 36 au pouvoir. Soit 6 mandats sans discontinu. C'est lui, ce vieux croulant sous le poi...

16/07/2018

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





06:11:58